4 min de lecture

#1 Pourquoi Febelfin a -t-elle développé une norme et un label de durabilité ?

Les consommateurs opèrent de nos jours des choix toujours plus responsables. Cela vaut pour ce qu'ils mangent, leur façon de voyager, mais aussi leur argent. Ils préfèrent dès lors ne pas investir dans des activités nuisibles à l’humain, à l'environnement ou à la société. C'est pourquoi Febelfin a développé, en concertation avec les banques, les gestionnaires de fonds et la société civile, une norme de qualité pour des produits financiers durables, tels que les fonds de placement.

Si ces produits satisfont à la norme, ils peuvent obtenir un label de durabilité. 

water hand
Grâce à la norme et au label de durabilité de Febelfin, les consommateurs peuvent être assurés qu'ils n'investiront pas dans des activités dommageables.

#2 Qu'est-ce qui est durable ?

Aujourd'hui, il existe déjà une large gamme de produits financiers durables, des fonds de placement aux produits d'épargne, en passant par les fonds d'assurance. Le volume des investissements durables a triplé entre 2013 et 2017, passant de 7,7 milliards euros à 24,1 milliards euros (source: étude MIRA, 2018). Pourtant, il n'est pas toujours facile pour les investisseurs de décrypter le sens exact du terme « durable ».

Celui qui veut investir de manière durable doit s’atteler à un travail de vérification compliqué s’il veut être sûr que son argent n’aboutira que dans des entreprises ou des activités qui correspondent à ses convictions personnelles concernant l’humain, l'environnement et la société. Ainsi, un investisseur durable n'aimera pas voir son argent investi dans l'industrie de l'armement ou du tabac, dans des activités très polluantes ou dans des entreprises qui violent les droits de l'homme ou du travail.

#3 Que représentent la norme de durabilité et le label ?

Grâce à la norme de qualité et surtout au label de durabilité, les consommateurs peuvent être assurés qu'ils n'investiront pas dans des activités dommageables, mais uniquement dans des entreprises dotées d'une stratégie de durabilité explicite et d’une politique transparente sur les questions qui font l'objet de débats publics, comme l'énergie nucléaire.

Les investisseurs reçoivent des informations claires et compréhensibles sur la politique de durabilité du produit. Ils peuvent ensuite les comparer à d'autres produits dans le cadre de leur choix responsable d’investissements. De plus, un organisme indépendant vérifiera si le produit est bien conforme à la norme et mérite le label.

#4 En quoi le label contribue-t-il au climat ?

Bien que le label soit plus large qu'un label purement écologique, l'impact climatique des entreprises du secteur de l’énergie, entre autres, fait l'objet d'une attention particulière. C’est ainsi que les entreprises qui s'engagent à passer à des alternatives moins dommageables pour l'environnement ou aux énergies renouvelables peuvent se voir attribuer une place parmi les produits financiers durables. Les entreprises qui sont encore trop engagées dans les combustibles fossiles les plus nocifs, comme le charbon, seront exclues. De cette façon, le secteur financier s'assure que les investissements soient orientés vers les entreprises qui veulent renforcer leur impact positif.

Certaines entreprises du secteur de l’énergie sont certes encore trop impliquées dans des sources d'énergie controversées comme le gaz de schiste. Cependant, il est encore possible d’investir dans ces entreprises jusqu'en 2020 - dans une mesure très limitée - mais le produit se verra alors attribuer un label adapté. Les exigences en matière d'impact climatique sont en tout état de cause régulièrement renforcées.

#5 Le label évoluera-t-il encore ?

Le label belge de durabilité compte déjà parmi les plus stricts d'Europe. Toutefois, la durabilité ne peut demeurer limitée à un groupe très restreint de produits de niche. Si le secteur financier veut inciter un véritable changement, il faut que la norme de qualité vise des objectifs ambitieux. De cette manière, tous les acteurs du marché, tant les fournisseurs de produits d'investissement que les investisseurs eux-mêmes, seront associés.

Febelfin encourage les banques et les gestionnaires de fortune à placer la barre encore plus haut, ce qui est déjà le cas pour de nombreux produits. En outre, la norme sera régulièrement revue et adaptée aux besoins sociétaux et aux attentes des clients.

Les premiers labels sont attendus à l'automne.

Vous trouverez le texte complet de la norme et des informations complémentaires ci-dessous :

go to top