6 min de lecture

Les atouts du secteur restent méconnus

Décrocher un emploi dans le secteur financier ? Il ressort de l’Employer Brand Research 2020 de Randstad que ce n’est pas vraiment la première chose à laquelle pense le Belge. Après deux années difficiles, le secteur financier est parvenu à gagner deux places dans le classement des secteurs attrayants, sans toutefois parvenir à rejoindre le top 10.

L’attrait d'un employeur est déterminé par une combinaison de différents critères. Le salaire et les avantages occupent bien entendu la première place. Mais ce n’est plus le seul critère qui détermine le choix d'un employeur : ambiance au travail, sécurité de l’emploi et équilibre entre travail et vie privée pèsent désormais aussi dans balance. Les perspectives d’avenir occupent la sixième place. Chez les personnes interrogées de moins de 25 ans, ce critère est même le plus important (44 %).

https://s3-eu-west-1.amazonaws.com/s3-be-prd-prd-randstad-static/marketing/Randstad-Employer-Brand-Research-2020.pdf 

Wien De Geyter, présidente de Febelfin Academy et secrétaire générale de Febelfin : « Notre secteur est en plein changement, songez à la numérisation. Mais quelle que soit cette pression numérique, les personnes restent la clé de notre avenir. De nouveaux talents, dotés d’un esprit critique et novateur, sont indispensables. L'étroitesse du marché de l’emploi complique toutefois l’attraction de ces talents. Cependant, nous leur offrons ce dont ils ont besoin, comme des formations pour évoluer dans la fonction et un environnement dans lequel les personnes peuvent faire ce qu'elles aiment. Les jeunes ont également l’opportunité d’exercer une fonction intéressante, satisfaisante et offrant des perspectives d’avenir. Nous devons leur montrer cette ambition, car il est important qu’ils aient connaissance des possibilités dans notre secteur, au moment où ils sont confrontés à un choix d’étude ou entrent sur le marché de l’emploi. Febelfin Academy est depuis longtemps le partenaire par excellence pour la formation des talents existants dans le secteur. Grâce au soutien des partenaires sociaux du secteur financier, nous prenons désormais l’initiative d'également l’ouvrir aux nouveaux talents. »

Campagne de sensibilisation

Aujourd'hui, Febelfin Academy lance, avec le soutien de Febelfin, une campagne de sensibilisation d’envergure pour prouver aux jeunes (de 17 à 25 ans) qu'ils peuvent exploiter leur potentiel dans le secteur, et leur expliquer en quoi ils peuvent contribuer à l’avenir stimulant qui les attend. D’où le titre adapté de la campagne : « Be the next generation of finance ».

Ann Vanlommel, managing director de Febelfin Academy : « La campagne démonte des clichés tels que 'le monde bancaire est vieillot' et 'les banquiers sont quelconques'. L’accent porte sur les nombreuses possibilités que le secteur a à offrir. Sur les nouvelles fonctions intéressantes qui existent pour les jeunes. Des réponses à ces questions leur sont apportées : De quelles compétences ai-je besoin ? Quelles fonctions sont possibles ? Comment me développer ? Toutes les informations sont adaptées à ce public. »

Test pratique et témoignages inspirants

Les publications sur les réseaux sociaux attirent l’attention et conduisent les jeunes vers le site Web www.nextgenerationoffinance.be. Ils y trouveront des informations à propos de cinq fonctions qu'ils peuvent exercer. Quelle fonction est la plus adaptée à leurs intérêts ? Ils le découvriront rapidement grâce à un test simple et interactif : « The 5 filters of finance ».

Vu que les témoignages sont plus parlants, les jeunes pourront voir à l'issue du test une interview avec un jeune banquier qui exerce ce genre de métier.

Dans les mois à venir, d’autres vidéos seront publiées sur le site Web, dans lesquelles des experts expliqueront comment le secteur se développe et se renouvelle. Autant d'informations pour prouver aux jeunes la polyvalence du secteur financier. Moyennant l’ambition nécessaire et la volonté d’apprendre tout au long de leur vie, ils pourront se construire une belle carrière.

Customer Journey Specialist, Business & Planning Analyst, Risk Officer, Relationship Manager et Product Expert

Dans la peau d’un vrai banquier

Un deuxième volet de la campagne a trait aux étudiants de hautes écoles qui suivent un bachelier en Affaires bancaires et financières. Ils peuvent participer à la « Fin Competition », un nouveau concept destiné à leur permettre de véritablement découvrir ce qui se passe dans le secteur financier.

Quinze campus de treize hautes écoles belges participent au concours. Il s’agit de près de 400 étudiants. Entre début octobre et mi-novembre, chaque haute école organisera une compétition propre. Elle se terminera par la finale nationale qui sera organisée le 27 novembre : les meilleures équipes de chaque école s’affronteront.

En équipes de trois, les étudiants participent à une simulation en ligne dans laquelle ils se glissent dans la peau d'un banquier. Ils doivent prendre des décisions à propos des taux d'intérêt pour consommateurs, PME et entreprises, à propos de la gestion du risque, de la politique du personnel, etc. Ils le font ensemble, dans le respect de l’avis de chacun. En plus d'un trophée, la meilleure équipe remportera une expérience inoubliable : un jour en compagnie d’un dirigeant du secteur financier.

Le ministre des Finances, Alexander De Croo, soutient pleinement l’initiative : « Les banquiers ont une importante responsabilité sociale à jouer, surtout en cette période inédite. Ils aident les personnes et entreprises à avancer. Grâce à la Fin Competition, les étudiants peuvent faire pour la première fois connaissance avec leur rôle futur, important. Je souhaite bonne chance à la ‘next generation of finance’. Je compte sur eux. »

AP Hogeschool Antwerpen, Arteveldehogeschool Gent, Hogeschool Gent, Howest, Karel de Grote Hogeschool, Odisee, Thomas More, Hogeschool PXL, UCLL, Hogeschool VIVES, Haute École EPHEC, Haute École de Namur-Liège-Luxembourg, Haute École Lucia de Brouckère

Murielle Thunus, chargée de cours en économie et finance à la Haute Ecole de Namur-Liège-Luxembourg : « Grâce à la Fin Competition, nos étudiants ont la chance d'expérimenter dans un univers de jeu les matières acquises précédemment dans les cours. Au-delà de la gestion bancaire, les étudiants s'exercent aussi à la prise de décisions, à l'adaptation à un environnement changeant, au travail en équipe, à distance et en anglais. Autant de compétences très utiles dans leur future vie professionnelle. Cette opportunité de pratiquer le « Learning by doing » est un projet très motivant pour l’Hénallux Arlon, entrant pleinement dans l'évolution pédagogique souhaitée. De plus, l'accompagnement par Febelfin Academy renforce cette activité en l'intégrant dans le monde de l'entreprise. »

À propos de Febelfin Academy

Febelfin Academy est un partenaire reconnu depuis plus de 10 ans pour l'offre de formations financières et de formations en développement des compétences. L’institut de formation est le partenaire privilégié du secteur financier.

La Febelfin Academy prône :

  • Des formations de qualité et novatrices pour le secteur financier et ses clients.
  • Une offre suivant les nouvelles tendances, selon la devise « Learning, key for evolution ».
    Une équipe motivée de collaborateurs et de 250 professeurs y contribue.
  • Une approche personnalisée dans laquelle l’élève occupe une position centrale, grâce à un mélange de formes d’apprentissage tout au long de son processus d’apprentissage.

En 2019, Febelfin Academy a organisé 413 formations sur mesure avec 24 474 participants, 376 formations ouvertes, 16 554 e-learnings et un taux de satisfaction des clients de 97 %.

go to top