3 min de lecture

Coronamonitor de Febelfin : aperçu des dernières évolutions au niveau des reports de paiement

  • Au cours du mois dernier, les banques belges ont accordé plus de 20.000 nouveaux crédits aux PME (avec et sans garantie d'Etat). Les grandes entreprises continuent également à recourir à de nouveaux crédits : on en a ainsi enregistré plus de 2.300 en juin.
  • Outre l'octroi de nouveaux crédits, les banques belges soutiennent également les entreprises et les ménages en accordant des reports de paiement.
    Elles ont ainsi accordé ces dernières semaines :
    • 123.356 reports de paiement pour des crédits hypothécaires,
    • 134.127 reports de paiement pour des crédits aux entreprises.
    • 5.091 reports de paiement pour des crédits à la consommation,
  • Nouveauté : les particuliers et les entreprises qui ont demandé et obtenu un report de paiement pour leur prêt hypothécaire ou commercial jusqu'au 31 octobre 2020 au plus tard peuvent se voir accorder un report supplémentaire jusqu'à la fin de cette année, s'ils remplissent toujours les conditions.
  • Toute personne rencontrant des problèmes financiers du fait de la crise du coronavirus et souhaitant demander un report de paiement est invitée à contacter sa banque au plus vite. Les différents points de contact des banques sont recensés ici.
  • Le Belge a adopté des habitudes de paiement plus numériques pendant la crise du coronavirus et semble les conserver.
    • En juin, 35 % de tous les paiements par carte étaient sans contact. Il s'agit là encore d'une augmentation de quelques pour cent par rapport au mois précédent.
    • Au cours de la première semaine de juillet, les Belges ont encore plus souvent utilisé leur carte dans un point de vente physique qu'ils n'ont pris d'argent au distributeur.
  • Febelfin invite les consommateurs à continuer à payer un maximum de manière digitale (via carte et smartphone). Le paiement numérique - et surtout sans contact - est le moyen de paiement le plus sûr et le plus hygiénique par excellence.

Le Belge paie de plus en plus de manière digitale

Depuis le début de la crise du coronavirus, les commerçants et les banques ont invité les consommateurs à payer le plus possible par voie numérique. Payer par carte ou par smartphone est en effet un moyen extrêmement sûr et hygiénique de régler ses achats, d’autant plus si le paiement est sans contact. Les Belges ont adapté leur comportement de paiement en conséquence et semblent conserver cette nouvelle habitude numérique.

En juin de cette année, 35% de l’ensemble des paiments ont été effectué sans contact. A titre de comparaison, en février, ce pourcentage était de 16, et en mai de 32.

Evolution paiements par carte retraits d'argent

Le graphique ci-dessous semble en outre indiquer que le Belge continue d’utiliser plus souvent sa carte qu’il ne paie en espèces.

Febelfin invite les consommateurs à continuer à payer au maximum de manière digitale (par carte et smartphone).

Les ménages et les entreprises peuvent bénéficier d'un soutien bancaire

Les banques continuent de soutenir pleinement les consommateurs, les entreprises et les travailleurs indépendants qui sont mis sous pression financière du fait de la crise du coronavirus.

En juin, elles ont ainsi accordé plus de 22.000 nouveaux crédits aux entreprises pour un montant de plus de 4,5 milliards d’euros. Les PME bénéficient clairement de ce soutien bancaire. Avec plus de 20.000 nouveaux crédits, ce sont elles qui en sont les principales bénéficiaires.  

Par ailleurs, les banques ont accordé plus de 134.127 reports de paiement pour les crédits professionnels depuis le 31 mars. L’ensemble de ces reports de paiement correspond à un volume total de crédit sous-jacent de 22,9 milliards d'euros, soit en moyenne 170.000 euros par crédit. Ici aussi, les reports de paiement ont pour l’essentiel été accordés aux PME et aux indépendants (plus de 80 %).

En ce qui concerne les particuliers, les banques ont accordé, depuis le 31 mars 2020, 123.356 reports de paiement pour leurs crédits hypothécaires. Le volume total de crédits sous-jacents s'élève à 13 milliards d'euros, soit une moyenne de 105.000 euros par crédit.

Depuis le 20 mai, les particuliers peuvent également demander un report de paiement pour leur crédit à la consommation. Un tel report a été accordé 5.091 fois pour un volume de crédits sous-jacent de 104 millions d’euros.

Les personnes qui connaissent des problèmes financiers du fait de la crise du coronavirus et qui souhaitent demander un report de paiement sont invitées à contacter leur banque au plus vite. Ce lien permet de trouver les différents points de contact dans les banques.

Febelfin dispose également de son propre point de contact pour les questions générales concernant les reports de paiement ou toute question éventuelle concernant la réponse d’une banque individuelle. Vous trouverez plus d'informations à ce sujet ici.

Ces chiffres figurent également dans le coronamonitor ci-dessous.

go to top