6 min de lecture

75 % des Belges sont prêts à donner leurs petites pièces à un organisme de bienfaisance

  • A partir du 1er décembre 2019, les commerçants seront tenus d'arrondir le montant final du ticket de caisse aux 0 ou 5 centimes les plus proches pour les paiements en espèces.
  • Cela signifie que les pièces rouges de 1 et 2 centimes d'euro disparaîtront progressivement.
  • Les petites pièces rouges ne sont pas très populaires.
  • Grande opération de collecte à des fins caritatives : le secteur financier et Comeos font un effort supplémentaire.
rosse centjes

Arrondissement obligatoire pour les paiements en espèces

Le 1er décembre 2019, nous y serons : ce jour marquera le début de l’obligation d’arrondir aux 0 ou 5 centimes les plus proches tout paiement en espèces effectué en Belgique. Ce n’est bien entendu pas le prix des produits individuels qui sera arrondi, mais uniquement le montant total du ticket de caisse.

Si vous faites un achat en espèces dans un magasin pour un total de 12,92 euros, le commerçant ne pourra vous demander que 12,90 euros. Mais si, dans un café, vous avez une addition de 25,88 euros, vous paierez 25,90 euros. Les paiements numériques ne seront pas obligatoirement arrondis en revanche.

Cette règle est introduite compte tenu de la faible efficacité des pièces de 1 et 2 centimes d'euro. Ces pièces sont en effet peu utilisées, elles atterrissent souvent au fond d’un portefeuille, quelque part dans un tiroir ou se perdent sous le siège de votre voiture. En outre, leur valeur réelle est inférieure à leur coût de fabrication et de transport.

Les pièces rouges sont appelées à disparaître progressivement

Néanmoins, les pièces de 1 et 2 centimes d'euro continueront d’avoir cours légal. Elles ne perdront pas leur valeur et vous pourrez toujours les utiliser pour payer. Les entreprises pourront également les rendre sur les paiements en liquide et, en tant que consommateur, vous ne pourrez les refuser.

Toutefois, on s'attend à ce que les règles d'arrondissement fassent tout doucement disparaître les petites pièces de 1 et 2 centimes d'euro de la circulation. Un processus que les entreprises et les consommateurs peuvent d’ailleurs accélérer.

Car, reconnaissons-le, nous préférerions être débarrassés de ces piécettes plutôt que de nous en embarrasser... et soutenir dans la foulée une bonne cause grâce à elles.

opinion pièces rouges

Les pièces de 1 et 2 centimes d’euro ne sont pas très populaires

Fin novembre, Febelfin a commandé une enquête sur l'utilisation des pièces rouges. Les résultats confirment ce dont on se doutait : ces piécettes ne sont pas très populaires.

Le bureau d’enquête Indiville a réalisé cette enquête auprès d’un échantillon représentatif de la population belge (n = 1042, catégorie d’âge 16 - 79 ans).

Ainsi 64 % des personnes sondées affirment ne pas les aimer et une majorité d’entre elles préfèreraient en être débarrassées.

Les gens n'aiment pas les pièces rouges principalement parce que leur manipulation demande plus de temps au moment de payer, que ces pièces prennent trop de place dans les portefeuilles et surtout parce qu’ils n’aiment pas en recevoir en retour.

garder les pièces rouges
rebuté par les pièces rouges
bonne cause pour les pièces rouges

75 % des personnes interrogées sont prêtes à faire don de leurs petites pièces rouges à une œuvre caritative

Notre enquête montre que 75 % des personnes sondées souhaitent faire don de leurs pièces de 1 et 2 centimes d’euro à un organisme de bienfaisance si l’opportunité s’en présente. 37 % ont déjà eu l’occasion de le faire et 38 % sont ouvertes à cette idée.

Bonne nouvelle pour elles : cet hiver, de nombreuses organisations collecteront les pièces rouges pour en faire don à des œuvres caritatives.

Ce sera d’autant plus facile de se débarrasser de ses petites pièces et de montrer que l’on a du cœur ! Le SPF Finances se charge de traiter et compter les pièces pour aider ces collectes.

Les banques et les commerces collecteront les pièces rouges à des fins caritatives

En ce mois de décembre, et durant les mois à venir, de très nombreuses banques s'efforceront de récolter les pièces rouges afin de les reverser à des organismes de bienfaisance. Voici un bref aperçu des endroits où vous pourrez faire don de vos piécettes à des fins caritatives :

  • Argenta organise une opération de collecte en son siège social et dans ses agences pour soutenir de petites associations caritatives dans lesquelles ses collaborateurs sont étroitement impliqués, et qui sont agréées par de Warmste Week.
  • AXA Banque installe des tirelires de collecte au niveau de son siège social et de son réseau d'agences, elle reversera ensuite le montant récolté à la Fondation contre le cancer, Relais pour la vie Edegem.
  • Belfius s'associe au Rode Neuzen Dag et à Viva for Life.
  • Crelan soutient #opérationpiècesrouges de Bel RTL au profit du Télévie à Bruxelles et en Wallonie pour la deuxième année consécutive.
  • KBC organise pour la énième année consécutive l’action « Rospot ». Le montant récolté sera intégralement reversé à Kom op tegen Kanker.

Mais d'autres secteurs organisent aussi des campagnes de collecte au profit d’œuvres de bienfaisance. Comeos, la Fédération belge du commerce et des services, invite ses membres à mettre de côté les piécettes rouges qui rentreront dans le commerce de détail (par exemple les supermarchés). Le montant récolté sera reversé à l'une des associations caritatives.

go to top