5 min de lecture

La charte constitue une évolution importante vers l'équilibre et la diversité des genres

Febelfin signe ce jour, avec de nombreux autres acteurs financiers, une charte appelant à une plus grande diversité des genres dans le secteur financier. L'objectif ? Garantir des perspectives égales et équitables aux hommes et aux femmes dans le secteur financier.

Pour commencer, une prise de conscience s’impose. La charte vise à convaincre les entreprises financières qu'une entreprise saine a besoin d'hommes et de femmes à tous les niveaux. Compte tenu de leurs approches respectives, les uns et les autres peuvent en effet développer ensemble une vision plus claire et donc prendre de meilleures décisions.

Mais la charte va encore plus loin. Les signataires s’engagent à :

  • mesurer les différences liées au genre à tous les niveaux de l'entreprise
  • définir des objectifs spécifiques pour l'entreprise
  • élaborer un plan d'action pour la diversité et l'inclusion
  • désigner un responsable de la diversité

Bien que la charte soit principalement centrée sur la diversité des genres, elle invite également à prêter attention à la diversité en général : différents profils de formation, différents groupes d’âge, différentes nationalités.

La charte ne se résume pas à un exercice purement théorique. Elle se veut un signal fort à l'intention de l'ensemble du secteur financier. C'est dans cette optique qu'a été créée Women in Finance, une plate-forme composée d'acteurs financiers. Au sein de cette plate-forme, plusieurs groupes de travail seront chargés de définir des points d'action concrets comme :

  • rendre les descriptions de fonction plus inclusives
  • mettre en place un programme de tutorat
  • veiller à ce que les femmes disposent de suffisamment de modèles de référence inspirants
Karel Van Eetvel
La charte que nous signons aujourd'hui est une première étape dans la concrétisation de notre volonté de diversifier le secteur financier. Il est important de refléter la société. Jeunes et vieux. De différentes cultures. Hommes et femmes. C'est précisément cela qui fait la force d'une entreprise.
Karel Van Eetvelt
CEO de Febelfin
diversiteit kring

Conjointement avec les autres signataires financiers de la charte, Febelfin plaide pour davantage de femmes aux échelons les plus élevés du secteur financier. Bien que 51 % des collaborateurs des institutions financières soient des femmes, il leur est moins facile d'accéder à un poste de direction : seuls 25 % de ces postes sont occupés par des femmes. Dans les conseils d'administration, ce nombre se réduit encore à 1 sur 5. (Source : Febelfin)

betere beslissingen diversiteit
Source : Forbes, Erik Larson

Pourtant, ainsi que l’indique l’enquête, plus il y a de femmes autour de la table, plus les décisions prises sont équilibrées. Les femmes perçoivent en effet le monde différemment des hommes. Cette différence de perspective conduit à de meilleures analyses. Une équipe homogène prendra de bonnes décisions dans 58 % des cas. Si l’on augmente la proportion de femmes, la même équipe prendra de meilleures décisions dans 73 % des cas.

La charte met l'accent sur la diversité des genres, mais accorde également de l'importance à la diversité et à l'inclusion en général : variété des profils de formation, des groupes d'âge et des cultures. Ici aussi, une approche diversifiée conduit à de meilleures performances. Une équipe composée d'hommes et de femmes d'âges et de cultures différents prendra de meilleures décisions qu'une équipe homogène dans 87 % des cas.

Tous les signataires de la charte s'engagent donc à :

  • prendre la mesure de l'importance de la diversité et de l'inclusion
  • offrir des perspectives équivalentes aux (futurs) collaborateurs
  • promouvoir un leadership inclusif
  • créer un environnement de travail propice, innovant et respectueux
  • attirer, fidéliser et former des talents jeunes et moins jeunes
Christine Van Rijsseghem
Women in Finance : ce sont toutes les institutions financières importantes regroupées au sein d'une même plate-forme. Le fait qu'en un an plus de 80 % du secteur soutienne la charte est un signal fort pour l'ensemble du secteur.
Christine Van Rijsseghem
Présidente de Women in Finance

Women in Finance transforme la charte en actions concrètes

Women in Finance a été créée afin de veiller à ce que la charte ne reste pas lettre morte.

Ce qui a démarré il y a un an comme une initiative privée d'un petit groupe de cadres supérieurs s'est transformé en une association regroupant toutes les grandes institutions financières. Aujourd'hui, Women in Finance est une plate-forme dont les membres se mobilisent pour que la diversité des genres reste en permanence d’actualité.

Women in Finance a constitué cinq groupes de travail qui vont se concentrer sur trois points d'action concrets au cours de l'année à venir :

  • rendre les descriptions de fonction plus inclusives (un atelier sur ce thème sera proposé aux membres de Women in Finance cet automne)
  • mettre en place un programme de tutorat
  • veiller à ce que les femmes disposent de suffisamment de modèles de référence inspirants

A ces points d'action sont liés des objectifs mesurables que les membres de Women in Finance devront s’efforcer d’atteindre. La plate-forme communiquera de manière transparente et régulière sur les résultats obtenus.

go to top