8 min de lecture
  • Febelfin lance un module sur la banque mobile sur la plate-forme 123 Digit afin d’accompagner les personnes qui ne sont pas (encore) familiarisées avec les services bancaires numériques : https://www.123digit.be/fr/accompagner/operations-bancaires-avec-le-smartphone-avec-smartphone.
  • Le module est essentiellement destiné aux accompagnateurs qui proposent une formation / une séance d'information / ... sur les services bancaires mobiles, mais il peut également être utilisé par toute personne qui souhaite enseigner à un tiers les principes de la banque mobile.
  • Grâce à des exercices interactifs, l’apprenant acquiert des connaissances sur la banque mobile qui lui permettent, au bout du compte, de gérer ses propres opérations bancaires en toute autonomie.
  • Le module de Febelfin répond à un besoin très concret de soutien numérique pour les personnes qui risquent aujourd'hui de se retrouver à la traîne :
    • Les Belges exécutent de plus en plus de transactions bancaires par voie numérique. La banque mobile, en particulier, est en plein essor. En dix ans, elle est passée du stade de canal bancaire quasi inconnu à celui de canal le plus populaire.
    • La crise du coronavirus et les mesures de confinement ont encore accentué cette évolution numérique.
    • Cependant, les chiffres de la Fondation Roi Baudouin montrent que l’exclusion digitale risque de toucher 4 Belges sur 10.
  • La plate-forme 123digit.be qui a été choisie a été développée par WeTechCare, à l'initiative de la Fondation Roi Baudouin ; elle met à disposition différents modules pour aider les personnes rencontrant des difficultés avec le numérique.
  • Febelfin mise aussi beaucoup sur l’accompagnement vers la banque numérique par le biais d'autres initiatives :
    • Au cours des sessions d'information aisément accessibles que sont « J'adopte la banque digitale » (développées dans le cadre d’une collaboration avec Febelfin, l'Agence du Numérique et les différents Espaces Publics Numériques en Wallonie), les participants découvrent le paquet de base de services digitaux offerts par leur banque et les avantages de celui-ci.
    • Si vous souhaitez obtenir de plus amples informations sur les services bancaires numériques en texte et en images, ne manquez pas de consulter le site https://banquedigitale.febelfin.be.

Les consommateurs d'aujourd'hui trouvent pratique de réaliser leurs opérations bancaires eux-mêmes à distance. La banque mobile en particulier est en plein essor : on dénombre actuellement plus de 7 millions d'abonnements dans notre pays. Au cours des cinq dernières années, environ un million d'abonnements se sont ajoutés chaque année.

Ces évolutions sont actuellement stimulées par la crise du coronavirus et les mesures de confinement. Mais tout le monde n'a pas pour autant pris le train du numérique. Pour aider les gens à se familiariser avec les services bancaires mobiles, Febelfin a fait développer un module consacré à ces services pour la plate-forme 123 Digit.

Bien que l’utilisation de la banque numérique se généralise véritablement, le secteur est conscient que tous les clients n'ont pas les mêmes compétences numériques. Pour aider ce groupe moins à l’aise avec le digital, nous avons - en collaboration avec la Fondation Roi Baudouin - installé sur la plate-forme 123 Digit un module relatif aux services bancaires mobiles.
Karel Baert
CEO Febelfin

Une plateforme pour plus d'autonomie numérique

Les chiffres de la Fondation Roi Baudouin pour 2019 montrent que 4 Belges sur 10 risquent l'exclusion numérique. 32 % des Belges ont de (très) faibles compétences numériques. Quelque 800.000 personnes, n’avaient ainsi jamais utilisé internet. Ou encore : 33 % des internautes peu diplômés et 37 % des internautes à faibles revenus n'avaient jamais effectué d’opérations bancaires digitales.

Beaucoup de gens risquent donc de se retrouver exclus maintenant que de plus en plus de services de notre vie quotidienne se numérisent. Ils ont besoin d'être accompagnés vers l'autonomie numérique. Afin de pouvoir leur apporter cet accompagnement, la Fondation Roi Baudouin a mis en place, conjointement avec le partenaire français WeTechCare, la plate-forme 123 Digit.

WeTechCare a déjà acquis une solide expérience dans le contexte de la numérisation en France, notamment au travers d’un projet similaire à La Banque Postale (le pendant français de la Banque de la Poste en Belgique).Françoise Pissart, Directrice du programme Pauvreté et Justice sociale à la Fondation Roi Baudouin : « La plate-forme s'adresse en premier lieu aux acteurs sociaux, en l’occurrence aux associations de lutte contre la pauvreté, aux organismes d'insertion socioprofessionnelle, aux CPAS, aux espaces publics numériques, etc. Ces organismes sont de plus en plus souvent confrontés à des demandes de personnes en difficulté avec le numérique, alors qu’ils ne disposent pas toujours d’outils pédagogiques pour leur venir en aide. Sur 123 Digit, ils trouveront du matériel pédagogique gratuit en français et en néerlandais, avec notamment un module consacré à itsme® et un autre visant la banque mobile. »

Karel Baert, CEO de Febelfin : « Bien que l’utilisation de la banque numérique se généralise véritablement, le secteur est conscient que tous les clients n'ont pas les mêmes compétences numériques. Pour aider ce groupe moins à l’aise avec le digital, nous avons - en collaboration avec la Fondation Roi Baudouin - installé sur la plate-forme 123 Digit un module relatif aux services bancaires mobiles. Chez Febelfin, il nous est aussi régulièrement demandé de donner nous-mêmes des séances d'information sur la banque digitale, par exemple au niveau d’autorités locales. Nous continuerons à le faire, mais grâce à cette plate-forme, nous pouvons rendre la banque numérique accessible à un plus grand nombre de personnes ».

Un module interactif pour se lancer étape par étape

Le module de Febelfin est principalement destiné aux accompagnateurs qui offrent une formation / une session d'information / ... sur la banque mobile, mais il peut également être utilisé par toute personne qui souhaite enseigner à un tiers les principes de la banque mobile.

Le module consiste principalement en une large formation interactive avec différents exercices et un quiz à la fin. L'apprenant peut ainsi vérifier s'il a bien compris la matière. L’accompagnateur peut suivre la formation avec l'apprenant ou ce dernier peut travailler seul. En plus de la formation proprement dite, il est aussi prévu pour l’accompagnateur une fiche distincte reprenant des conseils sur la manière de travailler chaque partie.

Cette fiche répond ainsi aux questions suivantes : 

  • Pourquoi adopter la banque mobile ?
  • Qu’impliquent les cartes et les comptes bancaires ?
  • Comment ouvrir l'application de la banque ?
  • Comment consulter le solde d'un compte bancaire ?
  • Comment effectuer un virement ?
  • Comment effectuer des opérations bancaires en toute sécurité ?

Le module est axé sur les services bancaires mobiles. Ce choix a été fait parce que, d'un point de vue sociétal, c’est la banque mobile qui est la plus populaire. En dix ans, elle est passée du stade de canal bancaire quasi inconnu à celui de canal le plus populaire.

exemple 123 Digit
Getuigenis Peter mobiel bankieren

Jean Deydier, Directeur de WeTechCare : « Nous avons d'abord réalisé une étude préliminaire approfondie pour comprendre les besoins des accompagnateurs et de leur groupe cible. Nous avons souvent entendu des réactions comme : ‘Quand j'entends d'autres personnes me dire ce qu'elles font via la banque mobile, j'ai honte de ne pas pouvoir en faire autant, mais personne ne sait m'expliquer comment faire simplement. Je n'ose pas me lancer seul/e, parce que je ne me sens pas du tout en confiance. Et si je faisais une erreur...’ Nous avons donc mis au point un module qui explique toutes les démarches, étape par étape, dans un langage très accessible et avec beaucoup d'images. Il est aussi important que certains exercices simulent un environnement bancaire, mais dans lequel les utilisateurs ont la possibilité de faire des erreurs. Ils reçoivent alors un retour d'information immédiat. C'est un sentiment important pour eux. »

Peter Weytens, accompagnateur de personnes avec un handicap mental chez Zonnehoeve Living+ :

« Un de nos résidents a testé le module à la demande de WeTechCare. Cette personne n'avait encore jamais utilisé d'application bancaire elle-même. Elle n'avait utilisé sa carte bancaire que pour retirer de l'argent à un distributeur automatique. Malgré son handicap mental, elle a pu, avec un minimum de soutien, réaliser ces exercices. D'abord seule et ensuite avec moi pour pouvoir s’arrêter sur chaque étape. Cette personne utiliserait-elle une application bancaire ? Selon elle, elle devrait certainement y parvenir si elle peut s’exercer encore quelques fois ».

Cet été, WeTechCare organisera des sessions pilotes avec un certain nombre d’accompagnateurs, afin de les familiariser avec la plate-forme et d'encore affiner les modules. Les organisations intéressées peuvent s’inscrire ici. En septembre, une publicité plus large sera assurée à la plate-forme.

Davantage d'initiatives pour favoriser l’autonomie numérique des Belges

Les sessions d'information accessibles « J’adopte la banque digitale » (de Febelfin en collaboration avec l'Agence du Numérique et les différents Espaces Publics Numériques en Wallonie) en sont un autre exemple. Au cours d'une session, les participants découvriront la gamme de base des services numériques proposés par leur banque et les avantages de ces services. En outre, ils apprendront à adopter les bons réflexes pour sécuriser leurs transactions numériques.

Le site https://banquedigitale.febelfin.be présente également toutes sortes d'informations sur la banque numérique. Quelques courtes vidéos pratiques expliquent aux utilisateurs comment s’y prendre : « Comment ouvrir l'application de votre banque ? », « Comment effectuer un virement ? » ou « Comment payer par voie numérique ? ».

Si vous préférez demander l’aide de votre banque, vous trouverez tous les numéros de téléphone des banques sur leur site web.

go to top