6 min de lecture

Samedi et dimanche prochains, les commerçants belges gâteront leurs clients pendant le "Weekend du Client". Cette année plus que jamais, l'accent est mis sur les achats locaux et, bien sûr, sur la sécurité. Depuis le début de la crise du coronavirus, les Belges ont adapté leur comportement en matière de paiement : ils comptent sur leurs commerçants préférés pour leur offrir la possibilité de payer en ligne. Febelfin a mis au point un autocollant que les commerçants peuvent apposer pour montrer qu'ils acceptent les paiements numériques par carte ou smartphone.

Les commerçants veulent ce qu’il y a de mieux pour leurs clients

Début octobre, les commerçants avaient pris l'habitude de gâter leurs clients avec de petites attentions et des actions sympas afin de les remercier de leur confiance et de leur soutien. Ceci sera d’autant plus vrai cette année.

Par ailleurs, le Week-end du Client est un moment idéal pour les commerçants qui peuvent encore améliorer leur service. L’idée est de rendre l'expérience de shopping aussi facile que possible pour leurs clients. Et mettre l’accent sur le confort de paiement est assurément … payant.

Nombre total de paiements par carte

Les paiements digitaux poursuivent leur progression

Avant la crise du coronavirus, les paiements numériques avaient déjà le vent en poupe. Selon les derniers chiffres de la BCE, les paiements par carte ont atteint un nouveau record de 2,344 milliards en 2019. Soit 12 % de plus qu'en 2018, et plus du double si l’on compare avec 2011.

Pendant la crise du coronavirus, les commerçants et les banques ont encore sensibilisé les clients pour qu’ils paient autant que possible par carte ou par smartphone. Parce que c'est facile, sûr et hygiénique. L'évolution s’est ainsi encore renforcée. Le nombre de paiements par carte sur une base hebdomadaire est désormais légèrement plus élevé qu'en février (période précédant le lockdown). Le nombre de retraits d'espèces aux distributeurs automatiques a considérablement diminué par rapport à la période précédant le lockdown.

Les paiements sans contact ont également fait une véritable percée récemment : aujourd'hui, 39 % de tous les paiements par carte se font sans contact. En février, ce chiffre n’était encore que de 16 %.

“Paiement digital ? Evidemment !”

Les chiffres sont clairs : à l'ère du numérique, c'est une excellente idée lorsque l’on est commerçant de miser à fond sur les paiements digitaux. Mais comment informer vos clients des possibilités de paiement mises à leur disposition ? Febelfin vous y aide : elle a en effet développé un autocollant en collaboration avec les fédérations professionnelles du commerce Unizo, Comeos, le SNI, l’UCM, Wordline et Bancontact, VISA et Mastercard. Cet autocollant peut être apposé par le commerçant dans son magasin pour indiquer aux clients qu’ils peuvent aussi payer par voie numérique.

Les représentants locaux des fédérations professionnelles du commerce et de Wordline distribuent les autocollants. Il est également possible d'en demander un via info@febelfin.be.

go to top