3 min de lecture

Les banques prennent des mesures pour soutenir les entreprises solides

Le secteur financier et le Ministre des Finances, M. Alexander De Croo, sont parfaitement conscients que les mesures préventives prises par le gouvernement pour essayer d’endiguer la propagation du coronavirus touchent de très nombreuses entreprises. Dans nombre de secteurs, la vie économique est largement, voire totalement, paralysée.

La baisse, voire la disparition des revenus - alors que certains coûts et engagements financiers continuent à peser sur les entreprises – a déjà des conséquences financières majeures pour certaines d’entre elles. Or, il faut s'attendre à ce que cette situation s'accentue dans les jours et les semaines à venir.

Febelfin et le Ministre des Finances Alexander De Croo appellent les entreprises qui connaissent ou risquent de connaître des difficultés financières à en parler au plus vite avec leur banquier. Ensemble, il est en effet possible de trouver des solutions pour que ces entreprises puissent garder la tête hors de l'eau.

Le secteur financier continue à soutenir l'économie

Nous sommes aujourd'hui confrontés à un choc économique et social profond qui risque, selon toute probabilité, d'entraîner une récession. Le secteur financier, en collaboration avec le les autorités, veut éviter que les entreprises belges ne se retrouvent entraînées dans une crise économique profonde. Ces derniers jours, le secteur financier a débattu de la question avec le Ministre des Finances et la Banque Nationale de Belgique.

Le secteur lui-même mettra tout en œuvre pour aider les entreprises qui pouvaient être considérées comme solides avant le début de cette crise à traverser cette période difficile. Le secteur appelle les entreprises qui rencontreraient des difficultés du fait de cette crise à contacter leur banquier au plus vite afin de rechercher ensemble des solutions appropriées.

Ces entreprises pourront ainsi traverser cette période difficile aussi correctement que possible, jusqu'à ce que nous revenions à des conditions économiques normales. Bien entendu, les banques continueront à analyser le cas de chaque entreprise individuellement. La situation financière des entreprises, leurs perspectives spécifiques et leurs besoins peuvent en effet différer considérablement des unes aux autres. Les banques estiment que cette approche pourra aider la grande majorité des entreprises à traverser cette période de crise. 

À court terme, le secteur et le Ministre des Finances examinent aussi, conjointement avec la Banque Nationale de Belgique, dans quelles conditions un système de garanties pourrait apporter un soutien plus large encore.

go to top