A dater du 1er septembre 2013, la Chambre nationale des huissiers de justice assume le rôle de dépositaire central des protêts assuré précédemment par la Banque Nationale de Belgique.

Ce changement a des conséquences sur les paiements tardifs des effets de commerce et sur la publication et la radiation des protêts.

Loi du 23 avril 2013 supprimant la fonction de dépositaire central des protêts confiées à la Banque Nationale de Belgique et loi du 14 janvier 2013 portant diverses dispositions relatives à la réduction de la charge de travail au sein de la justice.