4 min de lecture
man_phone_in_hands

Les cybercriminels se font passer pour du personnel du support technique de Microsoft, d'Apple ou d'une autre société informatique et vous contactent par téléphone. Ils vous demandent de brancher votre ordinateur et de suivre leurs instructions. Le prétexte serait que votre ordinateur aurait un problème.

Bien sûr, c’est parfaitement faux : en réalité, ils vous piratent, prennent le contrôle de votre ordinateur, et vident vos comptes.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Les cybercriminels veulent avoir accès à votre ordinateur et opèrent toujours de la même manière. Le faux collaborateur vous demande de vous connecter à internet. Lorsque vous l’avez fait, il vous recommande d’installer un logiciel sur votre ordinateur. C'est là que les choses se gâtent : une partie du logiciel s’installe sur votre ordinateur tandis que l'autre se trouve sur celui de l’escroc. Cela lui permet d’inspecter littéralement tout le contenu de votre ordinateur, d’en prendre le contrôle et de le manipuler.

Comment se rendre compte qu’il s’agit d’une tentative d’arnaque ?

Vous recevez un appel téléphonique d'un support technique et on vous demande soudain de réaliser une série d’opérations sur votre ordinateur ? Ne suivez pas ces instructions et coupez court immédiatement ! Ces arnaqueurs peuvent se montrer très agressifs et efficaces. Ne les laissez pas parler et ne donnez surtout pas suite à leur suggestion de brancher votre ordinateur.

Où pouvez-vous signaler une fraude ?

Si vous avez affaire à ce genre de faux collaborateurs d’un support technique d'une société informatique, vous pouvez faire un signalement au CCB, le Centre pour la Cybersécurité en Belgique. Ce signalement permet de recenser le problème. Vous pouvez aussi toujours contacter la société au nom de laquelle les fraudeurs se livrent à ces agissements.

Le Centre pour la Cybersécurité Belgique (CCB) est l’autorité nationale en charge de la cybersécurité en Belgique. Il supervise, coordonne et veille à la mise en œuvre de la stratégie belge en matière de cybersécurité. Grâce à un échange d’informations optimal, les entreprises, les autorités, les opérateurs de services essentiels et les citoyens peuvent compter sur une protection adéquate.

Et si vous avez malgré tout été victime de cette fraude ?

Vous avez accepté de télécharger le logiciel ? Alors il faut agir vite :

  • Déconnectez-vous le plus rapidement possible.
  • Changez tous vos mots de passe.
  • Lancez un bon antivirus sur votre ordinateur afin de vérifier que celui-ci ne contienne pas de logiciels suspects.

Avez-vous aussi perdu de l'argent ? Le CCB vous recommande alors de suivre la procédure que voici :

  • Informez votre banque.
  • Avertissez Cardstop via 070/344.344.
  • Déposez une plainte auprès de la police.