3 min de lecture

Dimanche, on y sera : si vous payez en espèces, le commerçant devra arrondir votre ticket de caisse aux 0 ou 5 centimes les plus proches. Ça ne vous attristera peut-être guère…

Car, finalement, ne les perdez-vous pas tout le temps, ces petites pièces rouges ? Raison de plus pour aller les repêcher, ces dernières pièces, au fond de votre portefeuille, de votre sac à main ou de votre voiture et en faire don à un organisme de bienfaisance.

L’arrondissement, ça fonctionne comment ?

Si vous payez en espèces, votre compte à la caisse sera arrondi. Oui, oui, « votre compte » : car il ne s’agit pas d’arrondir le prix de chaque produit individuel, mais juste le montant final du ticket de caisse.

Supposons que vous fassiez un achat  en espèces chez le boulanger pour un total de 12,92 euros. Celui-ci ne pourra alors vous demander que 12,90 euros. Autre cas : si, dans un café, vous avez une addition de 25,88 euros, vous paierez 25,90 euros. En revanche, si vous payez par voie digitale, le montant ne sera pas obligatoirement arrondi.

D'où vient cette règle ?

Les pièces de 1 et 2 centimes d'euro s’avèrent relativement inefficaces. Elles sont peu utilisées, atterrissent facilement au fond de votre portefeuille, quelque part dans un tiroir ou se perdent sous votre siège de voiture.

En outre, leur valeur réelle est inférieure à leur coût de fabrication et de transport.

Ne pourra-t-on alors plus se servir de ses petites pièces rouges ?

Si, si, elles restent un instrument de paiement légal. Elles ne perdront pas de leur valeur et vous pouvez toujours vous en servir pour payer. Et si un commerçant vous en rend sur un paiement en espèces, vous ne pourrez pas non plus les refuser.

Ces règles d’arrondissement devraient entraîner progressivement la disparition de ces pièces de 1 et 2 centimes d’euro. Comment ? Ces petites pièces ne sont apparemment pas très populaires. Fin novembre, Febelfin a fait réaliser une enquête à ce sujet. Celle-ci montre que 64 % des Belges ne sont pas attachés aux pièces rouges. Plus encore, la majorité d’entre eux préféreraient en être débarrassés plutôt que de continuer à s’en embarrasser.

goede doelen - hart

Que faire de ces petites pièces ?

Une solution sympa existe : les donner à une œuvre caritative, comme prévoient déjà de le faire 3 personnes sur 4, ainsi que le montre notre enquête.

Et pas besoin de chercher bien loin pour ça. De très nombreuses banques s'efforceront dans les mois à venir de collecter les pièces de 1 et 2 centimes d’euro pour en verser le montant correspondant à des œuvres caritatives. Vous pouvez ainsi déposer vos petites pièces dans les endroits suivants :

  • Argenta organise une opération de collecte en son siège social et dans ses agences pour soutenir de petites associations caritatives agréées par de Warmste Week.
  • AXA Banque installe des tirelires de collecte au niveau de son siège social et de son réseau d'agences et reversera le montant récolté à la Fondation contre le cancer, Relais pour la vie Edegem.
  • Belfius s'associe au Rode Neuzen Dag et à Viva for Life.
  • Crelan soutient #opérationpiècesrouges de Bel RTL au profit du Télévie à Bruxelles et en Wallonie pour la deuxième année consécutive.
  • KBC organise pour la énième année consécutive l’action « Rospot ». Le montant récolté sera intégralement reversé à Kom op tegen Kanker.

Ce sera donc très facile pour vous de montrer que vous avez du cœur !

go to top