3 min de lecture

Enfin, vous avez trouvé la maison de vos rêves. Mais vous voilà aussitôt confronté/e à un nouveau choix : allez-vous opter pour un taux d'intérêt fixe ou un taux variable ? Actuellement, le taux d'intérêt est bas, il semble donc tentant de s’orienter vers un taux fixe sur du long terme. Pourtant, cela vaut la peine d'examiner les deux options.

Le taux d'intérêt fixe : jouer la sécurité

Si vous optez pour un taux d'intérêt fixe, vous bénéficierez du même taux d'intérêt pendant toute la durée de votre emprunt.

Le taux d'intérêt peut augmenter, cela ne changera rien pour vous : le montant que vous remboursez mensuellement restera le même. Cette option est évidemment moins avantageuse pour la banque. C'est pourquoi un prêt à taux d'intérêt fixe est toujours plus cher au début.

Et si le taux d'intérêt vient à baisser, malheureusement, cela ne changera rien pour vous non plus. Vous pouvez bien sûr contracter un nouveau prêt à un taux d'intérêt moins élevé, mais cela entraînera des frais.

Taux variable : un risque calculé

Si vous optez pour un taux d'intérêt variable, votre taux d'intérêt sera révisé à des dates fixes. Au début d'un emprunt à taux variable, vos mensualités vous coûteront souvent moins qu'avec une formule à taux fixe.

Si le taux est à la baisse au moment de la révision du taux d'intérêt de votre emprunt, votre taux d'intérêt baissera et vous ferez une bonne affaire. C’est ainsi que cette formule est souvent plébiscitée lorsque les taux d'intérêt sont élevés : les emprunteurs ont l'espoir qu'avec le temps, ces taux diminueront à nouveau et que cette formule donnera de meilleurs résultats qu’un taux fixe.

Si, au moment de la révision, le taux d'intérêt est à la hausse, votre remboursement mensuel peut se révéler plus coûteux qu'avec une formule à taux fixe. Cependant, vous êtes protégé/e contre les fluctuations trop importantes. Un taux d'intérêt variable ne peut augmenter que jusqu'à un maximum de deux fois votre taux d'intérêt initial. De cette façon, votre risque reste limité et vous pouvez aussi mieux calculer combien vous devrez rembourser dans le pire des cas.

Prêt - Exemple
Source : Febelfin

Le plus intéressant, c’est un taux fixe ou un taux variable ?

Maintenant que les taux d'intérêt sont bas, il semble logique d'opter dans l’immédiat pour un taux d'intérêt fixe. Toutefois, vous n'avez pas à amortir immédiatement le taux d'intérêt variable. Calculez et comparez les différents scénarios dans votre cas personnel.

Nous le faisons déjà pour vous :

Au début, les amortissements mensuels du prêt à taux variable sont inférieurs à ceux du prêt à taux fixe. A la fin du processus, vous aurez réalisé, dans le meilleur des cas, un bénéfice d'environ 11.000 euros. Et dans le pire des cas, vous aurez perdu environ 11 500 euros.

Il n'y a donc pas de règle d'or. Si vous préférez jouer la sécurité, le taux d'intérêt fixe est celui qui vous convient. Si vous pouvez supporter un certain risque, vous ne ne verrez peut-être pas de mal à opter pour un taux variable. Tout dépend de votre situation personnelle et de vos préférences.

go to top