3 min de lecture

Bien trop souvent encore, les gens se font piéger par des fraudeurs qui réussissent à mettre la main sur leurs données bancaires. Aujourd’hui, il se peut que vous sachiez reconnaître un message d'hameçonnage typique ayant atterri dans votre boîte à courriels. Mais étiez-vous au courant qu'à l’occasion d’une simple recherche sur Google, vous risquez aussi de retrouver votre compte bancaire pillé ?

Miguel De Bruycker, directeur du Centre pour la Cybersécurité Belgique (CCB) et Karel Van Eetvelt, CEO de Febelfin, vous expliquent comment cela est possible.

hacker
Ne communiquez jamais vos données bancaires par courriel, SMS ou par téléphone.
Karel Van Eetvelt
CEO de Febelfin

Miguel De Bruycker : "Les fraudeurs sont toujours à la recherche de nouvelles méthodes de fraude. En ce moment, ils font des moteurs de recherche sur internet un de leurs plus fidèles alliés. Ainsi, si vous recherchez, par ex. via Google, un service clientèle particulier (Gmail, Yahoo, Kaspersky, Outlook,…), il se peut que vous vous retrouviez dirigés vers un faux site internet. Le numéro de téléphone qui vous y sera donné ne vous mettra pas en connexion avec un employé fiable de la vraie société, mais bien avec un escroc. A première vue, celui-ci va donner l’impression de vous aider, mais attention : à la fin du parcours, il vous demandera d'effectuer un paiement et en profitera pour prendre le contrôle de votre ordinateur. Et finalement, vous découvrirez que votre compte a été pillé."

Karel Van Eetvelt :  "Febelfin et le CCB ont entre-temps fait bloquer le numéro de téléphone frauduleux et supprimer les références à celui-ci sur les moteurs de recherche. Mais demain, d’autres numéros du même type peuvent à nouveau se retrouver en ligne. Le message est donc le suivant : soyez vigilants ! Ne communiquez jamais vos données bancaires par courriel, SMS ou, comme ici, par téléphone. Ne laissez jamais un inconnu prendre le contrôle de votre ordinateur. Et n'effectuez jamais aucun paiement tant que quelqu'un a le contrôle de votre ordinateur."

Ok, maintenant que vous êtes au courant, comment contacter le vrai service clientèle d'une entreprise ?

En fait, vous pouvez utiliser votre moteur de recherche. Mais assurez-vous de cliquer, parmi les résultats, sur un lien qui renvoie vers le vrai nom de l’entreprise. Pour avoir un numéro de contact chez Google, par exemple, vous n’avez pas besoin de chercher serviceclientèle.be (ce qui est un faux domaine), il suffit de passer par www.google.be.   

go to top