7 min de lecture
  • Depuis le déploiement de la campagne de vaccination et la reprise de l'activité économique dans certains secteurs, nous avons constaté que la confiance des entrepreneurs n'avait jamais été aussi élevée. Nous pouvons donc supposer que la demande de crédit d'investissement augmentera encore davantage dans les mois à venir.
  • Les premiers signes de cette reprise se sont déjà fait sentir au deuxième trimestre 2021 : davantage de crédits ont été demandés par les entreprises qu'à la même période de 2020. Il s'agit de la première hausse enregistrée depuis tout un temps. Jusqu’à la mi-2021, les entreprises touchées par la crise du coronavirus s’étaient vu offrir la possibilité de reporter le remboursement de leurs crédits et avaient en outre bénéficié d’un soutien de la part des autorités. Elles n'avaient donc besoin que de montants limités de nouveaux crédits. Une très légère diminution du montant a de ce fait encore été observée, mais elle a été beaucoup plus limitée que lors des trimestres précédents.
  • La production de crédits est également repartie à la hausse. Le nombre de crédits accordés a augmenté au deuxième trimestre 2021 de 10,9 % par rapport au même trimestre de l'année précédente. Les montants octroyés ont progressé de 14,7 % par rapport au même trimestre de l'année précédente. L'encours des crédits aux entreprises à la fin du mois de juin 2021 était en progression de 1,1 % par rapport à l'année précédente et s'élevait à 171,9 milliards d'euros.
  • En outre, les entrepreneurs rencontrent peu de freins au crédit. Le degré de refus est à son plus bas niveau par rapport au degré de refus de tous les deuxièmes trimestres depuis le début des mesures. Cela signifie que les banques continuent à accorder facilement des crédits, malgré une situation sanitaire et économique difficile ayant un impact négatif sur la qualité de très nombreuses demandes.
encours_crédits_aux_entreprises

L'encours des crédits aux entreprises reste à un niveau élevé

À la fin du mois de juin 2021, l'encours des crédits utilisés par les entreprises (y compris les crédits d'engagement, par exemple les crédits de garantie et les crédits documentaires) s'élevait à 171,9 milliards d'euros.

Sur une base annuelle (en comparant juin 2020 à juin 2021), l'encours a augmenté de 1,1 %. En 2020, le taux de croissance annuel était de 3,4 %.

encours_crédits_aux_entreprises_croissance_annuelle

En 2019, l'évolution d'une année sur l'autre a signé un creux (voir graphique ci-dessous), mais a ensuite connu un bref pic au début de 2020, lorsque les grandes entreprises, en particulier, ont utilisé beaucoup de cash compte tenu des incertitudes liées à la crise du coronavirus. La croissance annuelle au second semestre 2020 a été plus faible. En juin 2021, elle est passée à 1,1 %.

crédits_aux_entreprises_demandes_de_crédit

Augmentation prudente des crédits demandés par les entreprises

Au deuxième trimestre de 2021, les entrepreneurs ont demandé 4,2 % de crédits de plus qu'à la même période de l'année précédente. Après neuf mouvements consécutifs à la baisse, il s’agit là de la première augmentation à nouveau enregistrée. En montant, une très légère baisse a encore été notée, mais celle-ci a été beaucoup plus limitée qu'au cours des trimestres précédents.

Compte tenu de la possibilité offerte aux entreprises touchées par la crise du coronavirus de reporter le remboursement de leurs crédits jusqu'à la mi-2021 et vu le soutien dont elles bénéficient de la part des autorités, ces entreprises n'ont eu besoin que d’un montant plus limité de nouveaux crédits.

prêts_ou_lignes_de_crédit_non_financières
Source : Bank Lending Survey/ BNB

Dans l'enquête BLS (Bank Lending Survey) de la Banque nationale de Belgique (BNB), les banques ont toutefois indiqué une augmentation de la demande de crédit au deuxième trimestre 2021. La demande des entreprises de financement des investissements fixes, des stocks et des fonds de roulement a été particulièrement forte.

Un pourcentage positif (négatif) dans le graphique ci-dessous correspond à une augmentation (diminution) de la demande de crédit. Un pourcentage nul correspond à une stabilisation.

crédits_aux_entreprises_production

La production de crédits augmente en nombre et en montant

Le nombre de crédits accordés a augmenté au deuxième trimestre 2021 de 10,9 % par rapport au même trimestre de l'année précédente. Les montants accordés ont augmenté de 14,7 % par rapport au même trimestre de l'année précédente.

refus_indice_moyen_par_trimestre

Les entrepreneurs perçoivent peu de freins au crédit

Le degré de refus est à son plus bas niveau, comparé au degré de refus de tous les deuxièmes trimestres depuis le début des mesures. Dans la mesure où la crise du coronavirus n'était pas complètement terminée, il est remarquable que le degré de refus soit si faible.

perception_contrainte_de_crédit
Source : BNB

L'enquête trimestrielle de la Banque nationale de Belgique (BNB) montre que la perception des freins au crédit par les entreprises a diminué au cours de l'année écoulée. Le pourcentage est passé de 16,3% en avril 2020 à 9,1% en juillet 2021. L'augmentation observée à la suite de la crise a donc quasiment été éliminée.

Les petites, moyennes, grandes et très grandes entreprises ont toutes considéré que les conditions de crédit avaient évolué favorablement en juillet 2021.

Une diminution sur le graphique ci-dessous montre l'amélioration systématique de la perception des freins au crédit. Plus la courbe est basse, moins les entrepreneurs estiment subir de freins au crédit.

courbe_désaisonnalisée_et_lissée
Source : BNB (pour juillet et août, seul le chiffre désaisonnalisé a été retenu)

La confiance des entreprises plus élevée que jamais

Après une forte baisse de la confiance des entreprises au début de la pandémie, nous avons assisté à une hausse régulière au cours des derniers mois, sauf en août. En juillet, la confiance des entreprises était même à son plus haut niveau depuis des années. Cela suggère que la demande de crédits d'investissement va reprendre (fortement) dans les mois à venir.

taux_intérêt_nouveaux_crédits
Source : BNB

Les taux d'intérêt restent favorables

Selon les données de la BNB, le taux d'intérêt moyen pondéré des nouveaux crédits aux entreprises a légèrement augmenté pour atteindre 1,47% en juin 2021 (contre 1,45% en mai 2021). Depuis avril 2019 déjà, le taux d'intérêt moyen pondéré oscille autour de 1,50 %.

Tous les communiqués de presse