1
2
3
  • 15 Février 2019

    Ce jour, la Banque nationale de Belgique  a publié et commenté son rapport annuel. Comme elle le fait savoir dans ce rapport, la BNB estime que la part des prêts à risque dans les nouveaux prêts hypothécaires est encore trop élevée. Febelfin en convient, cela est et demeure pour elle un point d'attention, et elle prend dès lors au sérieux l'avertissement de la BNB.

  • 7 Février 2019
    Duurzaamheid label

    Les consommateurs opèrent de nos jours des choix toujours plus responsables. Cela vaut pour ce qu'ils mangent, leur façon de voyager, mais aussi leur argent. Ils préfèrent dès lors ne pas investir dans des activités nuisibles à l’humain, à l'environnement ou à la société. C'est pourquoi Febelfin a développé, en concertation avec les banques, les gestionnaires de fonds et la société civile, une norme de qualité pour des produits financiers durables, tels que les fonds de placement. Si ces produits satisfont à la norme, ils peuvent obtenir un label de durabilité. Grâce à cette norme, Febelfin veut donner plus de transparence aux clients et responsabiliser le secteur financier face aux enjeux climatiques.

Prêterais-tu ta carte bancaire contre de l’argent?

  • 4 Février 2019

    Le nombre de braquages commis dans les agences bancaires belges n’a jamais été aussi faible. En effet, seuls 2 hold-up ont été recensés en 2018. Dix ans auparavant, on en dénombrait encore plus d’une centaine. Cette diminution spectaculaire se constate également dans le nombre de cambriolages dans les agences bancaires. L’an dernier, les cambrioleurs ont ainsi tenté 12 fois leur chance. En 2008 et 2009, ce chiffre était à multiplier. Ces baisses s’expliquent par le fait que les banques protègent davantage leurs agences et que moins d’argent cash y circule. Cela explique également pourquoi le nombre d’attaques ou de tentatives d’attaques de distributeurs de billets à l’explosif a augmenté : 18 faits de ce type en 2018, contre 4 en 2017. Là encore, le secteur financier poursuit ses efforts de sécurisation.

  • 1 Février 2019

    Au troisième trimestre 2018, le secteur belge des fonds a enregistré une progression de 2,2 %, sous l’impulsion des souscriptions nettes et des hausses des cours des actifs sous-jacents. Fin septembre 2018, l’actif net des fonds commercialisés publiquement en Belgique atteignait 200,0 milliards EUR.